Le geai des chênes -  sylviculteur du futur

DE



Projet "Semis assisté par le geai des chênes"

L'association proQuercus lance, avec le soutien de la Seedling Foundation le projet de semis assisté par le geai des chênes. L'activité de l'oiseau sera mise à profit pour étendre l'aire de présence des chênes.

Le geai des chênes


Bien que le geai des chênes soit omnivore et se nourrisse à la fois de fruits, de graines, d’araignées, d’insectes, de chenilles, voire de petits rongeurs et d’oisillons, les glands constituent son aliment principal. Ces derniers revêtent une importance particulière en automne, car ils lui servent aussi à constituer des provisions pour l’hiver. Un seul geai des chênes cache jusqu'à 5000 glands en automne. Grâce à sa mémoire exceptionnelle, il retrouve les cachettes même sous une couche de neige. Malgré cela, jusqu'à 60 % des glands cachés sont oubliés, si bien que des centaines, voire des milliers de chênes germent au printemps.

 

Le semis assisté par le geai


Le « semis assisté par le geai des chênes » vise à tirer parti du processus naturel de dispersion par l’oiseau. En l’absence ou en cas d’une trop faible présence de semenciers, des cageots emplis de glands sont mises à la disposition de l’oiseau. À partir de ces dépôts, le geai des chênes transporte et sème les graines sur les microstations appropriées. Grâce à la sélection qualitative des glands par l’oiseau, des chênes sains et vigoureux poussent. Contrairement aux chênes plantés par l’homme, ceux-ci n’ont pas subi de choc de transplantation et possèdent un système racinaire intact.

 

Le projet


Les surfaces de projet. Un projet de semis assisté par les geais est composé d'une surface forestière d'environ 3 ha avec pas ou peu de chênes. De préférence les surfaces présentent des transitions de structures de peuplement, comme celles provoquées par l’action de tempêtes ou de sécheresses par exemple, offrant ainsi des conditions favorables pour le rajeunissement. Des cageots emplis de glands sont mises à la disposition de l’oiseau pendant 3 ans, de septembre à novembre.

Journées d'action. Un projet de semis assisté par les geais des chênes n'est pas seulement intéressant pour des raisons sylvicoles. Il se prête aussi parfaitement au travail de relations publiques. Dans le cadre de journées d'action, les écoles, mais aussi les associations, les ONG et les entreprises peuvent être contactées.  

 

Organisation et mise en œuvre

La mise en œuvre de projets de semis assisté et des journées d'action sont soutenue financièrement.

 


 

  Entreprises forestières intéressées

 

 

 

   Visitez la page de projet pour connaitre les détails [lien]

 

 

Les projets de Semis assisté par le geai des chênes sont soutenus par la Seedling Foundation 

www.seedlingfoundation.ch